CHACUN SA SCI au sein du COUPLE

Aujourd’hui dans notre vidéo nous interviewions Angela et Ronald, un couple d’investisseur immobilier. Ils nous parle de leurs nouveaux projets et de la technique d’investissement. En effet depuis quelques mois, Angela et Ronald développent une technique d’investissement, très intéressante quand tu souhaites développer ton business en couple : ils ont chacun leur propre SCI. Le couple d’investisseur nous en dit plus dans la vidéo !

 

Transcription de la vidéo

Bonjour ici Sacha et Sébastien de Business Malin.

Salut les investisseurs malins !!

Donc aujourd’hui nous sommes avec Ronald et Angela, couple d’investisseurs qui cartonnent et qui ont justement une méthode particulière d’investissement.

En couple !

En couple.

Donc bah Ronald, Angela est-ce que vous pouvez un peu nous parler de votre parcours ?

Donc notre parcours c’est à dire qu’on a commencé un petit peu séparément de mon côté j’ai commencé par quitter mon emploi en créant mon entreprise du coup j’ai une partie qui est dans l’immobilier et une partie qui est dans la prestation je vends une prestation d’élevage et puis voilà bah Angela tu peux…

Oui moi je me suis lancée dans l’immobilier je viens d’acheter un immeuble voilà avec trois lots d’appartements

Voilà hop, elle se lance elle y va parce qu’en fait Angela à la base tu es hongroise.

Oui.

Et puis elle ne se pose pas de questions elle y va elle achète des immeubles en France. Donc vous avez acheté chacun votre immeuble à quel statut quel statut ? quel statut fiscal ?

Moi en fait on a, on est parti sur les codes de ma société, en société civile immobilière donc en SCI on a fait le choix de mettre ça en IS pour une question d’imposition et la petite particularité que l’on a fait c’est que comme on souhaite rester en cas de problème dans le futur on prévoit toujours une éventuelle séparation comme on dit qui prépare la guerre reste en paix quoi.

Ouais c’est sûr.

Ouais des fois c’est mal vu mais pourtant c’est super bien de le faire enfin nous par exemple avec Sacha on a un contrat de séparation de biens, on sait que si on se sépare ça, ça va à Sacha, ça, ça va à moi et on le dit c’est si on se sépare il va se passer ça et des fois on nous regarde avec des gros yeux mais pourquoi vous pensez à ça ?!

Non mais oui c’est bizarre mais vrai

On anticipe le plus possible.

Donc du coup vous avez chacun votre SCI et donc toi par exemple tu détiens 99 % des parts et toi 1% ?

Voilà c’est ça ! Dans sa SCI et dans ma SCI ça…

C’est l’effet inverse ?

Oui.

Et pourquoi vous avez fait ça ? Pourquoi seulement 1 % ?

Bah du coup pour vraiment limiter la casse en cas de séparation du couple

Mais pourquoi pas 100% ?

Bah parce que dans une SCI en fait on a un minimum de partenaires sinon l’attribution de la société n’est pas possible

D’accord.

Donc chacun a le plein contrôle de sa SCI ?

On est majoritaire chacun de notre SCI

Et en plus il faut savoir que pour la SCI c’est plus facile pour la transmission si jamais… C’était prévu dans le montage de la SCI le fait de vouloir transmettre ? Parce que vous pouviez par exemple acheter en nom propre.

On pouvait acheter en nom propre mais après là on est passé, fin ça dépend des projets mais sur mon projet on est passé sur la SCI, parce que voilà c’était beaucoup plus simple pour l’entreprise et puis si je devais vendre dans le futur c’était également plus simple.

D’accord ok ! Et c’est qui qui a acheté le premier ? C’est qui qui a convaincu l’autre finalement de rentrer dans l’immobilier ?

Bah c’est Ronald qui a commencé tout seul.

Toi tu as poussé l’investissement !

Toi tu as poussé l’investissement ! Oui voilà ! C’est après trois ans de vidéos sur internet

En français !

Il faut investir, il faut investir ! Au bout d’un moment elle a craqué et donc voilà ceux qui cherchent à convaincre leur partenaire comment il faut insister, ne pas lâcher et à un moment donné ça paye.

Et tu l’as fait regarder les vidéos c’est ça ?

Ouais bah c’est à dire qu’elle n’avait pas le choix

Regarde les vidéos ! Regarde les vidéos

Elle était dans la même pièce que moi donc forcément elle entendait dans le fond…

Oui tout le temps, tout le temps…

Toujours ces mêmes business malins qui reviennent.

Quand on dit il faut investir tu montes le son ! Il faut investir !

C’est ça, c’est ça voila

Et donc aujourd’hui vous êtes à combien de rentrées locatives par mois ?

En rentrée locative par mois, sur la uniquement sur ma SCI on est à, que je ne dise pas de bêtise… Donc en brut on est à 4000 euros.

D’accord pour un crédit de ?

Un crédit sur, en durée tu veux dire ?

Non la mensualité.

La mensualité.

Non par contre là c’est voulu donc c’est la même mensualité.

D’accord ok, donc tu veux que ça s’autofinance ?

C’est autofinancé ! Mais pas plus, il n’y a pas de cash-flow, le cash-flow se dégage sur la deuxième partie d’entreprises par contre.

D’accord.

Ce qui me permet d’en vivre.

Et toi ?

Pour ma part, il y a une mensualité de 760€.

Ouais.

Pour un loyer de 1190€

Et ben moi je remarque que la femme s’en sort mieux au niveau cash-flow !

Il a dit que c’était voulu !

Non mais ce que je n’ai pas dit c’est que j’ai donc la deuxième structure qui est une EARL, elle par contre génère de l’argent.

Beaucoup ? Bah combien ? allez !

Beaucoup… il n’y a pas des millions non sinon je resterai là toute l’année, on est bien là !

Bah nous d’ailleurs on va rester là !

Et du coup en termes de, en termes de chiffre d’affaires on est à 160000 euros par an.

Ouais ce n’est pas mal !

C’est bien !

Et la prochaine étape dans l’immobilier pour vous c’est quoi ?

Grossir !

Un immeuble chacun c’est ça ?

Oui moi je vais acheter un immeuble cette année ou l’année prochaine parce qu’en plus je défiscalise entre guillemet les travaux parce que j’achète des appartements avec des travaux pour ne pas payer de valeurs d’impôts.

Et pour aussi gagner plus peut être ?

Oui effectivement ma SCI sert à ça pour l’instant

D’accord.

Et bon après j’ai d’autres projets pour 2019

Ça va être la compète alors ?

Mais moi j’ai une autre pensée particulière c’est je préfère calmer un petit peu le jeu avec l’immobilier vue que j’ai déjà un gros prêt auprès de la banque je préfère me concentrer sur développer un business qui va être axé sur le trading et là qui va me permettre de générer vraiment du gros cash pour faire des gros apports pour la faire des beaucoup plus gros projets

Tu vas alors te lancer dans le trading ?

Oui oui

Trading personnel ou en formation ?

Alors c’est en formation et puis donc ce que je fais c’est trader pour compte propre ça s’appelle.

D’accord, tu as déjà un site internet alors ?

Alors je n’ai pas de site internet, il n’y a pas pour l’instant de vente de formation qui est prévu ce qui est prévu d’ici quelques mois, un an, six mois, un an, on va dire c’est la proposition éventuellement d’un fonds de gestion pour les particuliers qui souhaitent placer leur argent.

Et là pour le moment si jamais les gens qui nous regardent veulent te retrouver où est-ce qu’ils peuvent te retrouver ?

Alors ils peuvent me trouver via mon nom et prénom on va dire sur Facebook pour l’instant j’ai que ça où je suis joignable donc Ronald R-O-N-A-L-D Guesdon donc G-U-E-S-D-O-N sur Facebook vous me trouvez sans problème.

Le futur trader fou

Et vous investissez où, je n »ai pas posé la question, mais quelle ville ?

Moi sur Segré

Et c’est où ?

C’est à côté d’Angers pas très loin…

Dans le Maine-et-Loire.

Oui voilà.

Toi aussi ?

Dans la campagne du Maine-et-Loire.

Donc tu vois tu n’es pas obligé d’investir à Paris pour gagner de l’argent ni dans les grosses villes. Bah écoutez, merci en tout cas d’avoir répondu à nos questions. Like la vidéo si tu as aimé, et si toi aussi tu as envie d’avoir chacun sa SCI voilà. Et partage la, commente et Sébastien !

Surtout télécharge ci-dessous une heure de formation offerte pour investir dans une colocation qui cartonne voilà pour gagner gros, passer à l’action pourquoi pas investir dans une colocation en couple.

Chacun sa coloc’ !

Chacun sa colloc’ pour faire la compète ! C’est juste en dessous tu peux cliquer dessus

Passe une bonne journée !

Salut !

Salut !

A bientôt !