Retrouve la vidéo complète sur le sujet ici : https://www.youtube.com/watch?v=Ij6WZbG3ZA4 

Salut l’Investisseur Malin !

On en entend beaucoup parler en ce moment. Ça se développe énormément et c’est un business dans l’immobilier qui intéresse énormément de personnes : Les SCPI.

Donc aujourd’hui on va voir ensemble si c’est bien ou pas d’investir dans une SCPI et surtout quel que soit le cas, on va t’expliquer pourquoi et te donner notre avis.

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

SCPI : Société Civile en Placement en Immobilier ou également appelé « pierre-papier », c’est un placement financier qui va te permettre d’investir dans l’immobilier locatif avec d’autres souscripteurs.

C’est une société de gestion qui va gérer l’acquisition de biens, le choix des locataires, l’entretien de l’immeuble, la valorisation du patrimoine.

Si tu souhaites investir dans une SCPI, tu deviendras « propriétaire » d’un parc immobilier comprenant divers actifs tertiaires comme des immeubles de bureaux, de commerces, d’hôtels, et autres.

Le principe est de recevoir chaque mois un loyer net de frais de gestion, d’assurances et de taxes au prorata de ton investissement de départ. Une personne qui investit 5 000€ ou 100 000€ ne percevra pas la même chose chaque mois.

Donc globalement, tu profites des avantages d’un investissement immobilier sans les contraintes !

Les différents types de SCPI

Il existe plusieurs types de SCPI sur le marché dont deux qui sont reconnues :

  • SCPI de rendement : Les SCPI de rendement sont les plus connues. Elles te permettent un rendement « confortable » en ne faisant rien, juste en investissement une somme.
  • SCPI fiscale : Les SCPI fiscales sont généralement appréciées pour leur côté d’optimisation d’impôts. Les rendements sont moins faibles.

Maintenant que tu as compris ce qu’est une SCPI, on va voir point par point si tu dois investir dedans ou pas.

Point 1 : SCPI : des parts de société

C’est de l’immobilier « papier », tu vas donc acheter avec tes économies des parts de société. Donc tu seras actionnaire de cette SCPI.

Généralement, ce sont des établissements financiers, tels que les banques, les assurances et autres, qui créent des SCPI. Ensuite elles cherchent des investisseurs, des épargnants, des clients, comme pour des produits financiers.

C’est-à-dire que tu vas pourvoir investir dans l’immobilier mais au lieu d’avoir quelque chose physique -si tu te balades dans la rue, tu ne pourras pas dire « cet immeuble-là est à moi »-, ça sera plutôt virtuel.

Point 2 : Aucune gestion

L’un des arguments qui revient souvent est que tu ne vas t’occuper de rien. Ni de la recherche du bien, ni de la négociation, ni des locataires, ni de l’entretiens etc.

Aucune gestion, tu n’as rien à faire parce que la société qui a créé la SCPI qui va se charger de tout.

Point 3 : Il va y avoir des gros frais

Il va y avoir des frais à l’entrée : 5%, jusqu’à 10%. Donc par exemple si tu investis 10 000€, il y aura automatiquement 1 000€ qui partiront directement à la SCPI ?

Chaque année, la société qui a créé une SCPI va se rémunérer donc une partie des loyers partira en frais de gestion.

Et bien sûr, les SCPI sont soumises à l’imposition.

Point 4 : Il est possible d’emprunter

C’est un point qui est peu connu mais qui est bon à. Savoir, c’est que tu peux emprunter pour investir dans une SCPI comme l’immobilier « classique ».

Ça veut dire que tu peux utiliser l’effet de levier, qui est l’un des principaux arguments en termes d’investissement immobilier par rapport à d’autres placements.

Tu peux prendre de l’argent qui n’est pas à toi et le placer pour toi.

Point 5 : Le contrôle

Pour investir ou monter un business avec succès, et comme on a pu le voir dans le livre « L’autoroute du millionnaire », le commandement du contrôle est très important.

C’est-à-dire qu’il faut que tu aies le contrôle de ton business ou de ton investissement et c’est là, qu’on trouve qu’avec la SCPI ce n’est pas le cas.

En effet, tu vas avoir le contrôle sur le fait d’est-ce que tu achètes ou ce que tu vends mais c’est vraiment un petit contrôle par rapport à tout le business de l’immobilier.

Donc en fonction de ton objectif, où ça va être bien pour toi ou non.

Par exemple, si ton objectif est de ne rien faire, que tu n’iras pas tout seul faire de l’immobilier, à la limite tu sais que c’est une solution facile. Tu auras juste à signer un bout de papier et rien d’autre à faire. Après il faudra bien prendre conscience que tu n’auras pas le contrôle, ni sur les travaux, si sur le lieu de l’immeuble, si sur les opérations immobilières, ni sur les locataires, ni sur le prix de revente. Bref tu l’auras compris, aucun contrôle.

    

Notre positionnement

C’est pour ça, que pour nous, c’est pas du tout notre objectif. Ce qui nous gêne c’est ce manque de contrôle.

Nous on aime avoir le contrôle sur ce qu’on achète, sur les travaux, sur la mise en valeur, sur le marketing etc.

Concrètement pour nous, ça ne convient pas du tout.

Les SCPI doivent être bien ciblées, ce sont pour les personnes qui ont peur du risque. Ce n’est pas un vrai outil de création de richesse. C’est un outil de diversification mais tu ne vas jamais devenir riche.

 On préfère gérer nos ruines pour en faire des colocations haut de gamme afin d’avoir de gros rendements, de grosses plus-values et surtout de créer de la richesse. C’est très puissant mais en effet c’est à nous de tout gérer.

Ça dépend vraiment quel est ton objectif et tu dois réfléchir aux pours et aux contres avant de te lancer.

Quand tu sais faire de l’immobilier, tu as d’autres opportunités pour gagner plus et faire du cashflow sur les différents projets.

Donc c’est une opportunité si tu sens que c’est ce qui te correspond.

Aujourd’hui ce n’est pas notre cas et on respecte tout à fait ceux qui veulent se lancer dans ce modèle d’investissement. 

Après si tu cherches à faire du cashflow, à faire de l’argent rapidement, à faire des vraies opérations sur de l’immobilier physique, on t’offre une formation pour investir avec succès !

A très vite pour de nouveaux concepts rentables ! 😉

Sacha & Sébastien